[L'ART DU GESTE - 3/5] Tapisserie d'ameublement - The Decoralist 

Dans cette série, découvrez des 'gestes' : ces compétences fines et si particulières qui font la déco. Ambiances, couleurs, ou création d'accessoires déco indispensables, l'Art du geste vous emmène à la découverte des coulisses de la décoration !

Rencontre avec The Decoralist : portail de déco sur-mesure, édition de textile d’ameublement, tissus, passementeries et tringlerie décorative.

1- Tout d’abord, qu’entend-on par ’tissus d’ameublement et de décoration' ?
 
Un tissu d’ameublement est celui qu’on utilise pour confectionner des rideaux, ou recouvrir un siège comme un fauteuil, un canapé ou une méridienne par exemple. De sa qualité dépendra le tombé des rideaux, ou l’effet recherché sur un siège.
On le distingue du tissu d’habillement, qui est généralement moins lourd et surtout moins résistant. Il en existe une infinie variété (damas, lampas, jacquards, velours, imprimés…) et les éditeurs sortent chaque année de nouvelles collections.
Photo de gauche  
  
Photo de droite 
2- Expliquez-nous comment vous choisissez les tissus pour retapisser un fauteuil : couleur, motifs et texture
 

On choisit un tissu bien sûr en fonction du style du fauteuil (Louis XVI, Empire, moderne…), mais également en tenant compte de l’ensemble de la pièce à laquelle est destinée le siège. On peut avoir envie de rechercher l’harmonie, ou pourquoi pas d’apporter un contraste, mais il est recommandé d’imaginer le siège dans son univers.
On peut naturellement mélanger le classique et le contemporain, choisir un tissu traditionnel pour un siège très actuel ou l’inverse. Il n’y a pas de règle absolue, car c’est une affaire de goût et d’envie avant tout.
Beaucoup d’éléments sont à prendre en compte : la couleur, le toucher, l’aspect mat ou brillant, la matière. C’est aussi souvent une affaire de coup de cœur !
Le point sur lequel il ne faut pas transiger, c’est la qualité d’un tissu, car c’est elle qui garantira un résultat satisfaisant et durable.
 
3- Et la passementerie dans tout ça ? Toujours à la mode !
 

La passementerie revient en force. C’est la touche finale qui fait la différence ! Elle souligne une forme, apporte un détail, une couleur, une note de raffinement ou encore une matière.
On la choisit en fonction de la couleur du tissu et de son positionnement.
En passementerie aussi il y a beaucoup de styles différents : du plus classique au plus contemporain, et on ne s’interdit pas les mélanges... bien au contraire !